lundi 19 juin 2017

Wonder Woman

Wonder Woman : De l'horreur de la guerre naissent les plus grands héros !




Diana est la fille d'Hippolyte, reine des Amazones. Elles vivent sur Themyscira, une île créée par Zeus pour les protéger d'Ares, Dieu de la guerre. Ce dernier a perverti l'humanité en lui instillant jalousie et haine. Les Amazones ont pour mission de protéger les humains pour rétablir la paix. Retirées sur l'île, elles vivent dans l'attente du retour du Dieu vengeur.
Un jour, Diana sauve un pilote anglais, Steve Trevor. Il a amerri alors qu'il était pourchassé par les Allemands. Ces derniers débarquent et luttent contre les guerrières.
Après avoir gagné, mais au prix de nombreuses vies, les Amazones apprennent qu'une guerre mondiale a lieu.
Diana veut aller accomplir son destin et trouver Ares qu'elle pense responsable.
Sa mère s'y oppose, mais finit par la laisser partir en la prévenant que le monde ne la mérite pas.
La rencontre avec les Hommes et la réalité va être très difficile.
L'éveil de la plus grande des super-héros !


Voilà enfin une adaptation cinématographique pour cette magnifique héroïne du DCEU.


Alors qu'on la connaissait par les comics, la série télé et les dessins-animés, jamais elle n'avait eu droit à ses aventures sur grand écran.
Après une première apparition très très remarquée dans Batman Vs Superman, on attendait avec impatience ce film solo !

Et on n'a pas été déçu !


On découvre l'histoire qui a fait de Diana, Wonder Woman.

Elle est élevée par une mère poule qui voit en elle un trésor. Elle est la seule enfant de l'île.
Elle a des cours, mais préfère sécher pour aller apprendre à combattre auprès de sa tante, la générale Antiope.


Quand elle grandit, elle se rend compte qu'elle est différente des autres Amazones, mais reste discrète.
L'arrivée de Steve va bouleverser la vie insulaire et ramener les guerrières dans le temps présent.
Diana qui a pris les histoires de sa mère au sérieux, croit qu'Arès est derrière cette guerre et veut aller le trouver pour l'arrêter.

Elle suivra Steve pour aller au front et accomplir son destin.
Mais la réalité la frappera de plein fouet et elle se retrouvera face aux horreurs de la guerre et ses conséquences.


On pourrait lui reprocher sa naïveté mais on ne peut que la comprendre avec la manière dont elle a été éduquée.
Élevée en enfant unique, avec des légendes pour histoire et une mère surprotectrice, elle voit la vie avec candeur et innocence, sans forcément être naïve.
Ils ont su trouver le bon équilibre pour lui donner de la force et de la fragilité dans sa vision du monde.
De plus, un des bons points du film est de ne pas tomber dans un féminisme à outrance. Oui, on a une super héroïne, oui, elle est la plus forte mais elle n'écrase pas les hommes de sa présence et les réflexions sexiste sont plus dues à des faits de l'époque qu'à une mauvaise interprétation de ce que peut représenter Wonder Woman.






















Car comme Superman, elle est un symbole lumineux, plein d'espoir qui se bat pour que l'humanité s'élève.
Elle se décrit comme une passerelle vers un monde meilleur.
Et effectivement, elle apporte une vision nouvelle dans un univers masculin et sombre.


On pourrait aussi reprocher la petite romance qui est présente dans le film, mais elle est courte et elle n'est pas le centre du film et ne fait qu'humaniser Diana et lui faire découvrir que les hommes ne sont pas que cupidité et haine.


Autre point décevant, c'est Arès. Il n'est pas très charismatique pour le Dieu de la guerre...
En dehors, son personnage reste aussi manipulateur que l'on peut l'attendre. C'est probablement juste une histoire physique... Mais je ne vous spoilerai pas son identité...


Le scénario est assez bon. Il y a des moments que l'on voit arriver de loin, mais ils passent sans soucis avec une énergie et un dynamisme explosifs.
Un peut distinguer 3 parties nettes avec la découverte des Amazones, le départ pour le monde et le combat final.
Chacune a ses qualités et ses défauts, mais l'humour, les batailles épiques et les grands moments sont la force qui abat toutes les barrières.


Patty Jenkins (Monster) a su faire remonter son héroïne en scelle et lui donner force et émotions.
Sa réalisation est puissante et apporte une fraîcheur, un humour et une candeur qui manquait au DCEU. Des plans de folie se succèdent pour amener de la grandeur et de la force.

Certains effets spéciaux font un peu trop jeu vidéo, mais qui s'en préoccupe face à la puissance des images et des combats !

La musique de Rupert Gregson-Williams (Le Témoin amoureux, The Legend of Tarzan, Tu ne tueras point...) est juste magique. C'est un vrai baume pour les oreilles ! Et le thème de Wonder Woman de Hans Zimmer et Junkie XL est repris et remixé avec justesse et perfection.


Côté Casting


Gal Gadot (Fast and Furious, Triple 9, Batman v Superman : L'Aube de la justice...) est Diana Prince  alias Wonder Woman. Jeune fille pleine de fougue et qui attend avec impatience d'accomplir son destin, elle va se retrouver confrontée à quelque chose de plus grand et sombre qu'elle n'imaginait. Sa vision du monde en sera changée. Mais elle affrontera les épreuves avec courage et grandeur.
Gadot reprend ici le rôle de cette super-héroïne qui lui va comme un gant. Affûtée, intelligente, tendre et forte, elle est complexe et complète. Gadot a su lui donner vit dans Batman V Superman et elle prolonge le sentiment de grandeur dans ce premier film solo. Elle offre plusieurs facettes à sa princesse et la transforme en une guerrière redoutable ! Vivement la suite de ses aventures dans League of Justice.



Chris Pine (Star Trek, The Ryan Initiative, Comancheria...) est Steve Trevor. Espion anglais, il est poursuivi par les allemands quand il amerrit dans la mer proche de Themyscira. Sauvé par Diana, il sera son guide dans un monde dévasté par la guerre. Il la suivra au front et avec un but commun, ils lutteront pour trouver un peu d'espoir dans les ténèbres.
Pine n'est pas le chevalier en armure qui vient sauver la princesse en danger. C'est presque l'inverse. Mais au-delà de ça, il est surtout une porte pour un nouveau monde pour Diana. Il lui apprendra la culture du monde présent, la socialisation (ou du moins, il tentera....) et il l'ouvrira à de nouveaux sentiments qui la bouleverseront. Fin, plein d'humour et de tendresse, il est aussi très intelligent et courageux. Pine est un parfait soldat.




Robin Wright (Incassable, Forrest Gump, Princess Bride...) est la générale Antiope, la tante de Diana. guerrière accomplie et générale de l'armée des Amazones, elle croit au retour imminent d'Arès.
Elle estime que toutes les Amazones doivent être prêtes au combat ! Elle entraînera Diana avec force pour en faire une guerrière parfaite !
Wright n'a jamais fait autant preuve de force dans un rôle ! Elle se fond dans cette guerrière pour lui donner corps et faire d'elle un général à la hauteur de sa puissante ascendance !



Connie Nielsen (L'Associé du diable, Mission to Mars, Gladiator...) est la reine Hippolyte, la mère de Diana. Reine pleine de sagesse, elle adore sa fille par dessus tout. Elle veut pour elle une enfance normale, mais cette dernière avec fougue voudra être une guerrière. Elle fera en sorte qu'elle soit la meilleure.
Nielsen porte avec force la couronne et les responsabilités du peuple Amazone. Elle est une guerrière mais aussi une mère et sa fille est la plus importante. Elle n'hésitera pas à la protéger d'elle-même mais elle l'aidera aussi à se réaliser. C'est avec force et sagesse que l'actrice donne vie à cette grande Amazone.


Danny Huston (21 Grammes, X-Men Origins: Wolverine, Robin des Bois...) est le général Erich Ludendorff. Chef d'une garnison allemande, il cherche à gagner la guerre par tout les moyens. Il n'a aucune morale et c'est sans pitié qu'il s'attaque aux innocents.
Huston a vraiment la tête de l'emploi et donne un méchant james bondien dans toute sa splendeur, sa force et sa décadence. Un belle interprétation qui donne un ennemi à la hauteur de l'héroïne.



Lucy Davis (Orgueil et Préjugés, The Office, Shaun of the Dead...) : Etta Candy, la secrétaire de Steve Trevor. C'est une boule énergique, pleine d'humour et de douceur.
Davis est un de mes personnages préférés de ce film. Très drôle, elle donne un parfait contre poids à la noirceur qui ressort du monde en guerre. Une vraie bouffée d'air frais !




Saïd Taghmaoui (La Haine, Les Rois du désert, G.I. Joe...), Ewen Bremner (Pearl Harbor, Trainspotting, La Chute du faucon noir) et Eugene Brave Rock (Jamestown, Heartland) sont les 3 compères qui suivront Diana et Steve au front pour empêcher l’ennemi de lâcher son arme et dévaster le monde.



Au total, Wonder Woman sort de sa cachette pour nous enchanter et nous sauver ! Elle est belle, intelligente et courageuse. Elle porte l'espoir d'un monde meilleur avec elle ! Le film est dynamique et frais. Il apporte de nouvelles couleurs par rapport aux autres héros du DCEU
Elle s'envole pour mieux nous renverser !



Vivement la suite !


A vos tickets !





Bande annonce :







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire