lundi 26 juin 2017

Résultats concours X-Men


Bonjour à toutes et à tous!

Je vous remercie pour votre participation !


Et voici les réponses aux questions !

1/ Quel est le vrai nom du Professeur X ?

- Charles Xavier 

2/ Quel pouvoir a Cyclope ?

- Cyclope peut  générer à partir de ses yeux de puissantes rafales d'énergie.

3/ Quel est le pouvoir de Logan ?

Wolverine, alias Logan, a une régénération tissulaire incroyablement rapide. Ce qui lui permet de guérir très rapidement de ses blessures. Ça lui a également permis de survivre aux opérations qui l'ont doté d'Adamantium sur tout le squelette. (et avoir ses fameuses griffes!)

4/ Que veut faire Magneto dans le premier film de X-men ?

Il veut transformer les plus hauts dirigeants en mutants pour qu'ils ne votent pas une lois allant contre ses semblables !

5/ Combien de films X-men existent jusqu'à présent ?

Il y a 10 films jusqu'à présent !

X-Men
X-Men 2
X-Men : L'Affrontement final
X-Men Origins: Wolverine
X-Men : Le Commencement
Wolverine : Le Combat de l'immortel
X-Men: Days of Future Past
X-Men: Apocalypse
Deadpool
Logan

Voilà voilà !


La gagnante est :

- Tit'So Vartian-Moreno

Félicitations !!!


Encore merci pour vos participation !


A très bientôt pour un tout nouveau concours !







lundi 19 juin 2017

Wonder Woman

Wonder Woman : De l'horreur de la guerre naissent les plus grands héros !




Diana est la fille d'Hippolyte, reine des Amazones. Elles vivent sur Themyscira, une île créée par Zeus pour les protéger d'Ares, Dieu de la guerre. Ce dernier a perverti l'humanité en lui instillant jalousie et haine. Les Amazones ont pour mission de protéger les humains pour rétablir la paix. Retirées sur l'île, elles vivent dans l'attente du retour du Dieu vengeur.
Un jour, Diana sauve un pilote anglais, Steve Trevor. Il a amerri alors qu'il était pourchassé par les Allemands. Ces derniers débarquent et luttent contre les guerrières.
Après avoir gagné, mais au prix de nombreuses vies, les Amazones apprennent qu'une guerre mondiale a lieu.
Diana veut aller accomplir son destin et trouver Ares qu'elle pense responsable.
Sa mère s'y oppose, mais finit par la laisser partir en la prévenant que le monde ne la mérite pas.
La rencontre avec les Hommes et la réalité va être très difficile.
L'éveil de la plus grande des super-héros !


Voilà enfin une adaptation cinématographique pour cette magnifique héroïne du DCEU.


Alors qu'on la connaissait par les comics, la série télé et les dessins-animés, jamais elle n'avait eu droit à ses aventures sur grand écran.
Après une première apparition très très remarquée dans Batman Vs Superman, on attendait avec impatience ce film solo !

Et on n'a pas été déçu !


On découvre l'histoire qui a fait de Diana, Wonder Woman.

Elle est élevée par une mère poule qui voit en elle un trésor. Elle est la seule enfant de l'île.
Elle a des cours, mais préfère sécher pour aller apprendre à combattre auprès de sa tante, la générale Antiope.


Quand elle grandit, elle se rend compte qu'elle est différente des autres Amazones, mais reste discrète.
L'arrivée de Steve va bouleverser la vie insulaire et ramener les guerrières dans le temps présent.
Diana qui a pris les histoires de sa mère au sérieux, croit qu'Arès est derrière cette guerre et veut aller le trouver pour l'arrêter.

Elle suivra Steve pour aller au front et accomplir son destin.
Mais la réalité la frappera de plein fouet et elle se retrouvera face aux horreurs de la guerre et ses conséquences.


On pourrait lui reprocher sa naïveté mais on ne peut que la comprendre avec la manière dont elle a été éduquée.
Élevée en enfant unique, avec des légendes pour histoire et une mère surprotectrice, elle voit la vie avec candeur et innocence, sans forcément être naïve.
Ils ont su trouver le bon équilibre pour lui donner de la force et de la fragilité dans sa vision du monde.
De plus, un des bons points du film est de ne pas tomber dans un féminisme à outrance. Oui, on a une super héroïne, oui, elle est la plus forte mais elle n'écrase pas les hommes de sa présence et les réflexions sexiste sont plus dues à des faits de l'époque qu'à une mauvaise interprétation de ce que peut représenter Wonder Woman.






















Car comme Superman, elle est un symbole lumineux, plein d'espoir qui se bat pour que l'humanité s'élève.
Elle se décrit comme une passerelle vers un monde meilleur.
Et effectivement, elle apporte une vision nouvelle dans un univers masculin et sombre.


On pourrait aussi reprocher la petite romance qui est présente dans le film, mais elle est courte et elle n'est pas le centre du film et ne fait qu'humaniser Diana et lui faire découvrir que les hommes ne sont pas que cupidité et haine.


Autre point décevant, c'est Arès. Il n'est pas très charismatique pour le Dieu de la guerre...
En dehors, son personnage reste aussi manipulateur que l'on peut l'attendre. C'est probablement juste une histoire physique... Mais je ne vous spoilerai pas son identité...


Le scénario est assez bon. Il y a des moments que l'on voit arriver de loin, mais ils passent sans soucis avec une énergie et un dynamisme explosifs.
Un peut distinguer 3 parties nettes avec la découverte des Amazones, le départ pour le monde et le combat final.
Chacune a ses qualités et ses défauts, mais l'humour, les batailles épiques et les grands moments sont la force qui abat toutes les barrières.


Patty Jenkins (Monster) a su faire remonter son héroïne en scelle et lui donner force et émotions.
Sa réalisation est puissante et apporte une fraîcheur, un humour et une candeur qui manquait au DCEU. Des plans de folie se succèdent pour amener de la grandeur et de la force.

Certains effets spéciaux font un peu trop jeu vidéo, mais qui s'en préoccupe face à la puissance des images et des combats !

La musique de Rupert Gregson-Williams (Le Témoin amoureux, The Legend of Tarzan, Tu ne tueras point...) est juste magique. C'est un vrai baume pour les oreilles ! Et le thème de Wonder Woman de Hans Zimmer et Junkie XL est repris et remixé avec justesse et perfection.


Côté Casting


Gal Gadot (Fast and Furious, Triple 9, Batman v Superman : L'Aube de la justice...) est Diana Prince  alias Wonder Woman. Jeune fille pleine de fougue et qui attend avec impatience d'accomplir son destin, elle va se retrouver confrontée à quelque chose de plus grand et sombre qu'elle n'imaginait. Sa vision du monde en sera changée. Mais elle affrontera les épreuves avec courage et grandeur.
Gadot reprend ici le rôle de cette super-héroïne qui lui va comme un gant. Affûtée, intelligente, tendre et forte, elle est complexe et complète. Gadot a su lui donner vit dans Batman V Superman et elle prolonge le sentiment de grandeur dans ce premier film solo. Elle offre plusieurs facettes à sa princesse et la transforme en une guerrière redoutable ! Vivement la suite de ses aventures dans League of Justice.



Chris Pine (Star Trek, The Ryan Initiative, Comancheria...) est Steve Trevor. Espion anglais, il est poursuivi par les allemands quand il amerrit dans la mer proche de Themyscira. Sauvé par Diana, il sera son guide dans un monde dévasté par la guerre. Il la suivra au front et avec un but commun, ils lutteront pour trouver un peu d'espoir dans les ténèbres.
Pine n'est pas le chevalier en armure qui vient sauver la princesse en danger. C'est presque l'inverse. Mais au-delà de ça, il est surtout une porte pour un nouveau monde pour Diana. Il lui apprendra la culture du monde présent, la socialisation (ou du moins, il tentera....) et il l'ouvrira à de nouveaux sentiments qui la bouleverseront. Fin, plein d'humour et de tendresse, il est aussi très intelligent et courageux. Pine est un parfait soldat.




Robin Wright (Incassable, Forrest Gump, Princess Bride...) est la générale Antiope, la tante de Diana. guerrière accomplie et générale de l'armée des Amazones, elle croit au retour imminent d'Arès.
Elle estime que toutes les Amazones doivent être prêtes au combat ! Elle entraînera Diana avec force pour en faire une guerrière parfaite !
Wright n'a jamais fait autant preuve de force dans un rôle ! Elle se fond dans cette guerrière pour lui donner corps et faire d'elle un général à la hauteur de sa puissante ascendance !



Connie Nielsen (L'Associé du diable, Mission to Mars, Gladiator...) est la reine Hippolyte, la mère de Diana. Reine pleine de sagesse, elle adore sa fille par dessus tout. Elle veut pour elle une enfance normale, mais cette dernière avec fougue voudra être une guerrière. Elle fera en sorte qu'elle soit la meilleure.
Nielsen porte avec force la couronne et les responsabilités du peuple Amazone. Elle est une guerrière mais aussi une mère et sa fille est la plus importante. Elle n'hésitera pas à la protéger d'elle-même mais elle l'aidera aussi à se réaliser. C'est avec force et sagesse que l'actrice donne vie à cette grande Amazone.


Danny Huston (21 Grammes, X-Men Origins: Wolverine, Robin des Bois...) est le général Erich Ludendorff. Chef d'une garnison allemande, il cherche à gagner la guerre par tout les moyens. Il n'a aucune morale et c'est sans pitié qu'il s'attaque aux innocents.
Huston a vraiment la tête de l'emploi et donne un méchant james bondien dans toute sa splendeur, sa force et sa décadence. Un belle interprétation qui donne un ennemi à la hauteur de l'héroïne.



Lucy Davis (Orgueil et Préjugés, The Office, Shaun of the Dead...) : Etta Candy, la secrétaire de Steve Trevor. C'est une boule énergique, pleine d'humour et de douceur.
Davis est un de mes personnages préférés de ce film. Très drôle, elle donne un parfait contre poids à la noirceur qui ressort du monde en guerre. Une vraie bouffée d'air frais !




Saïd Taghmaoui (La Haine, Les Rois du désert, G.I. Joe...), Ewen Bremner (Pearl Harbor, Trainspotting, La Chute du faucon noir) et Eugene Brave Rock (Jamestown, Heartland) sont les 3 compères qui suivront Diana et Steve au front pour empêcher l’ennemi de lâcher son arme et dévaster le monde.



Au total, Wonder Woman sort de sa cachette pour nous enchanter et nous sauver ! Elle est belle, intelligente et courageuse. Elle porte l'espoir d'un monde meilleur avec elle ! Le film est dynamique et frais. Il apporte de nouvelles couleurs par rapport aux autres héros du DCEU
Elle s'envole pour mieux nous renverser !



Vivement la suite !


A vos tickets !





Bande annonce :







dimanche 18 juin 2017

concours solstice été 2017


Bonjour à toutes et à tous!


Je sais que cela fait un moment que l'on n'a pas joué !

Alors recommençons !


Je vous propose de trouver la réponse à 5 questions pour gagner un DVD de X-men et X-men 2 !


J'attend vos réponses jusqu'au 26 juin sur la page Facebook du blog ou en commentaire ci-dessous ! Le tirage au sort sera fait dans la foulée pour envoyer les disques !

Bon courage !


1/ Quel est le vrai nom du Professeur X ?


2/ Quel pouvoir a Cyclope ?


3/ Quel est le pouvoir de Logan ?


4/ Que veut faire Magneto dans le premier film de X-men ?


5/ Combien de films X-men existent jusqu'à présent ?


Bonne chance à toutes et à tous !

A très bientôt



mardi 6 juin 2017

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar : Hissez Haut Matelots !




Henry Turner veut une seule chose, sauver son père, Will, de la malédiction qui l’enchaîne au Hollandais Volant. Alors qu'il pense avoir découvert une solution, il lui faut retrouver Jack Sparrow pour arriver au bout d'une nouvelle quête au trésor. En route, un vieil ennemi de Jack va le pourchasser, une jeune fille veut aussi retrouver ce même trésor et certaines connaissances vont venir perturber ce voyage périlleux.

En avant mes jolis, Yo-Ho !


Ils sont de retour pour retrouver un peu de splendeur passée !

Nous voici revenus parmi les pirates favoris de cette dernière décennie.


Disney et Jerry Bruckheimer ont su faire revivre ces héros des temps anciens dans une série de films plus ou moins réussis !
En effet, le tout premier épisode de cette pentalogie (actuellement 5 films, peut être 7 !) fut une sacrée réinvention !
La Malédiction du Black Pearl nous permettait de découvrir Jack Sparrow et ses amis.
Cet être hautement improbable, alcoolique, roublard mais terriblement intelligent nous entraîne dans son sillage et nous fait partir à l'aventure.
Le Secret du coffre maudit et Jusqu'au bout du monde seront des suites passables mais qui permettront d'élargir l'univers de Jack.
En revanche, La Fontaine de Jouvence est un épisode parfaitement oubliable et qui n'a pas d’incidence sur ce tout nouveau chapitre !


Ici, on reprend nos héros, mais 20 ans plus tard. Henry Turner, le fils de Will et Elisabeth  a bien grandi et son but est de libérer son père de sa malédiction.
Il étudie les légendes et trouve une solution. Mais pour arriver à mettre la main sur ce nouveau trésor, il lui faudra de l'aide. Mais les fantômes du passé ne sont jamais bien loin et Salazar, un ancien chasseur de pirates, décédé et maudit lui demandera de transmettre un message à Jack Sparrow.
Entre la malchance du pirate, la fougue de sa nouvelle compagne de route et les ennemis qui s'accumulent, le périple ne sera pas de tout repos !


On revient aux origines de ce qui a fait le succès de la saga. Après un passage à vide avec La Fontaine de Jouvence, Jack revient, certes fatigué, mais il a toujours un certain panache et sa gouaille légendaire.
Son personnage peut agacer, mais il n'en reste pas moins divertissant et culte. Il a fini par devenir une certaine référence.
Et le voir évoluer reste toujours aussi drôle !


Les petits nouveaux sont également très sympa.
Aussi têtu (et beau) que ses parents, Henry a fait une promesse qu'il a bien l'intention de tenir. Il a cherché pendant des années un moyen de sauver son père. Et alors qu'il lui avait dit de ne pas le faire, sa rencontre avec Salazar va l'amener à retrouver Jack. Jeune, il n'en est pas moins intelligent et sensible. Des qualités qui vont lui permettre d'avancer dans ses recherches.
Carina est une jeune fille qui s'est donnée pour mission de trouver un trésor que son père cherchait. Il lui a légué un journal qui contient une carte. C'est le même que cherche Henry. Parce qu'elle est astronome et scientifique, elle sera accusée de sorcellerie. Elle arrivera à se sauver grâce à Henry.
Femme forte, elle sera aussi têtue que les autres mâles du film.
Tous les 2 amènent un vent frais sur une histoire qui aurait pu être répétitive aux vues des précédents opus.
Chacun veut absolument avoir raison et l'affrontement entre chaque partie est très drôle.


Quant aux anciens, Barbossa et ses pirates sont de retour et vont devoir lutter contre des morts revanchards.
Will sera présent mais pas autant qu'on aurait pu le souhaiter.
Et l'équipage de Jack sera aussi de la partie avec Mr Gibbs, le nain et une bonne partie des autres !


Le scénario, assez prévisible n'en reste pas moins très divertissant. Il y a quelques longueurs dans certaines scènes, mais les combats et les courses en mer permettent un dynamisme et un rythme soutenu.
Il y a beaucoup d'humour qui ravira les petits comme les grands.
Comme dans les précédents films, les notions de famille, de loyauté, d'amitié seront mises en avant. Disney Power !


Les effets spéciaux sont très bons ! Les costumes, les décors et les bateaux sont grandioses !



La réalisation de Joachim Rønning et Espen Sandberg (Bandidas, Max Manus, opération sabotage, Kon-Tiki) est plutôt bonne. Pas d'apothéose, mais un film agréable à regarder avec des plans très sympas, qui savent donner le ton et rattraper les premières heures de la saga.


La musique est signée Geoff Zanelli (Hitman, Outlander : Le Dernier Viking, Charlie Mortdecai...). On retrouve des morceaux dynamiques avec le thème de Hans Zimmer en récurrence.


Côté casting :

Johnny Depp (Sleepy Hollow, Edward aux mains d'argent, Neverland...) est le capitaine Jack Sparrow. Célèbre pirate, mort par moment, toujours en activité à d'autres, il est au bout du rouleau et pourchassé par Salazar. Il verra en la quête d'Henry un moyen de sauver sa peau !
Depp prend de l'âge, mais ce personnage lui va toujours comme un gant. Dépassé par moments, il arrive toujours à retomber sur ses pattes ! Mais il ne faudrait pas trop tirer sur les cordons de la bourse !


Javier Bardem (Vicky Cristina Barcelona,  Mar adentro, Skyfall...) est le capitaine Armando Salazar. Chasseur de pirates dans l'armée espagnole, sa confrontation avec Sparrow lui vaudra de couler et d'être maintenu dans une certaine mort, prisonnier avec ses hommes sur un bateau fantôme et destructeur. Il n'aura de repos qu'à la mort de Jack Sparrow.
Barden nous offre un personnage dangereux, presque invincible mais avec un certain code d'honneur. Avec force et charisme il  mettra son personnage en avant dans toutes ses contradictions. (folie, gentillesse, honneur et meurtres....)


Brenton Thwaites (Maléfique, The Giver, Gods of Egypt...) est Henry Turner. Depuis qu'il est tout petit, il rêve de libérer son père des chaînes du Hollandais Volant. Alors qu'il a trouvé une solution, Salazar le laisse en vie pour qu'il retrouve Jack. Henry y voit une opportunité d'utiliser le plus célèbre des pirates pour trouver son trésor.
Thwaites est jeune mais prend la relève d'Orlando juste comme il faut. Il suit les pas de son père de fiction et offre la naïveté mais aussi la fougue et l’opiniâtreté pour sauver sa famille. Un acteur assez fin qui n'en fait pas trop et qui promet. A suivre.


Kaya Scodelario (Les Hauts de Hurlevent, Now is Good, Le Labyrinthe...) est Carina Smyth. Orpheline, elle suit les traces de son père qui lui a laissé juste son nom et un journal menant à un trésor. Intelligente, fonceuse et têtue, elle aura du mal à faire face au surnaturel.
Scodelario remonte un peu le niveau de féminisme du film, mais en prend un poil pour son grade avec le machisme ambiant. En dehors des machos, elle donne un personnage frais mais buté qui peut être un poil agaçant de par son entêtement !


Geoffrey Rush (Shakespeare in Love, Munich, Le Discours d'un roi) est le capitaine Hector Barbossa. Il a continué son bonhomme de chemin sur les mers. Sa rencontre avec Salazar va changer la course de son voyage.
Rush a un personnage qui vieillit, mais qui reste fidèle à ses principes de pirate. Toujours aussi roublard, il permet des renversements de situation assez cocasses.


Orlando Bloom (Le Seigneur des anneaux, Troie, Kingdom of Heaven) et Keira Knightley (
Orgueil et Préjugés, Reviens-moi, The Duchess...) reprennent leurs rôles de Will Turner et Elizabeth Swann. Quel plaisir de les revoir dans cette saga.
Ça permet de faire un pont entre les 2 parties de la pentalogie.




Au total, La Vengeance de Salazar remonte le niveau de La Fontaine De Jouvence. Il nous ramènera dans le monde de nos pirates favoris et nous fera découvrir de nouveaux visages.
Frais, dynamique et vivant (même s'il y a beaucoup de morts....), il est un peu long par moments, mais l'humour et la course au trésor font toujours mouche.
En avant hissez haut matelots !

A vos tickets !

PS : Paul MacCartney fait une apparition, son rôle est très drôle !





Bande annonce :