vendredi 10 juillet 2015

Terminator: Genisys

Terminator: Genisys  : Un reboot à la hauteur des meilleurs de sa série ! A suivre


Dans un futur apocalyptique, les hommes continuent de combattre les machines.
Alors que la victoire est proche, John Connor et Kyle Reese, ont une toute autre mission.
Ils affrontent un des sites de Skynet, où se trouve sa toute dernière arme, la machine à voyager dans le temps.
Ils gagnent, et la résistance aussi.
John veut alors renvoyer un soldat dans le passé car Skynet y a envoyé un terminator T800 pour tuer sa mère, Sarah Connor. Kyle se porte volontaire.
Au moment où il part, John est attaqué par un terminator.
Quand il arrive dans le passé, Kyle se retrouve attaqué par un T1000 et c'est Sarah qui vient à son secours et non pas l'inverse.
Déboussolé, il ne sait pas ce qu'il doit faire et à qui faire confiance.
Tout ce en quoi il était préparé n'est plus.
Sarah n'est pas la jeune fille en détresse qu'il croyait et un T800 l'aide depuis son enfance.
Une nouvelle mission va alors commencer; car il faut empêcher le lancement de Skynet et le jour du jugement dernier.

He's back ! Et c'est pas si mal que ça !


Je l'avoue, j'appréhendais énormément ce nouvel opus signé Alan Taylor ( Thor, le monde des ténèbres). Pas parce que c'était ce réalisateur, mais parce qu'il s'attaquait à un monument du cinéma et qu'un reboot n'est généralement pas une bonne idée.
De plus la première bande d'annonce était floue et ne présentait pas le film sous son meilleur angle.
L'histoire était incompréhensible et on ne savait vraiment pas de quoi ça allait parler.


Mais contrairement à ce qu'ils nous ont annoncé, j'ai trouvé ça plutôt très bon.
Le film reprend bien la base de l'histoire amenée par James Cameron.
On retrouve toujours la différence entre les machines et les humains, toujours la question de " Qu'est ce qui fait de nous des humains?".
On retrouve aussi la thématique de l'évolution, du changement et du destin.

Ici, on va même plus loin, puisque l'on reprend les origines, on les conserve et on prolonge leurs portées, leurs questionnements et les débuts de réponses qui vont avec.
Parce que même s'ils ont en parti répondu à ce qui fait de nous des humains, avec l'IA et son évolution, on retourne encore une fois aux sentiments des machines qui peuvent réfléchir et au final, ressentir.


A ce qui fait que nous pouvons être notre propre ennemi et qu'est ce que l'ont peut faire quand la logique basique voudrait que ce soit à nous de disparaître et non pas à la nature et son évolution....

Le scénario est efficace. Il ne souffre pas d'un copier coller et arrive à garder la nature première de la saga tout en se réinventant dans une nouvelle Time-line ! (exploit ! généralement, c'est là que tout le monde se vautre...).



On n'a pas de temps mort, on se doute de certaines choses qui vont arriver, mais ça reste du bon spectacle.
De plus, chaque opus se voit gratifié d'un remake d'une scène ou d'une référence.
Bien évidement, ce sont les 2 premiers tomes et le quatrième qui sont le plus mis en avant ( heureusement, le 3 est vraiment très mauvais !!!)
On retrouve la scène d'arrivée, le clochard, mais aussi le T1000, la course poursuite en "camion", les phrases cultes, et même quelques personnages qui vous diront quelque chose. ( si vous avez vu les précédents épisodes !)
L'humour qui fut très très TRÈS mal utilisé dans le soulèvement des machines est nettement meilleur dans celui ci.
On retrouve un T800 vieillissant mais pas obsolète qui essaie de s'intégrer tout en menant à bien sa mission.
Et Schwarzenegger est hilarant avec son sourire coincé pincé !
Tout comme vous vous marrerez devant le désarroi de Kyle face à une Sarah non pas dans le genre princesse en détresse, mais en guerrière anti Terminator/Skynet.


Les personnages vont switcher des rôles dans lesquels on les a casés depuis des années. Même s'ils gardent leurs caractéristiques principales, ils évoluent et se transforment.
Kyle est nettement mis en avant et même s'il est complètement désorienté lors de son bond dans un passé au final inconnu, il est combatif et sert de chevalier servant à une princesse au début puis au final à une cause.


Sarah change du tout au tout. Au départ elle est censée être une demoiselle en détresse, elle se révèle en petite guerrière. Elle se rapproche de la Sarah du Jugement dernier, mais est encore bien jeune ( ben, il y a 15 ans entre les 2 époques .... on a le temps de mûrir et de s'endurcir ....) . Elle fait preuve de courage et de détermination. Elle se retrouvera aussi déroutée par le changement des événements.




John est toujours le guerrier, chef de guerre, partagé entre son devoir, son destin et sa famille, il essaie de faire en sorte que la guerre se termine de la meilleure des façons. Lui aussi il changera d'une façon qui déterminera le passé et le futur sous de nouveaux auspices. Il a un super discours de pré bataille qui fait penser à celui de  Idris Elba / Stacker Pentecost dans Pacific Rim !

Le Terminator T800 sera dans la même optique que celui du T2 le jugement dernier. Il sera protecteur et aura des sentiments qui se développeront. Il apportera un côté paternel à l'histoire tout comme un côté comique qui allégera le fond.


La réalisation est pas mal, ça manque un peu de punch par moments, mais ça reste fluide et agréable.
On ne se perd pas dans les méandres quantiques ni dans les bonds dans le temps.


Les effets spéciaux sont excellents. Un riche travail a été fait sur les terminators et sur les cascades ! C'est du très bon travail comparé à la rigolade du Soulèvement des Machines.





Ce n'est certes pas le meilleur des 5 films du genre, mais ça reste un excellent divertissement et un très bon reboot.

Côté casting :
A part Mr Arnold Schwarzenegger, on change encore une fois complètement de casting. Après tout, c'est un Rebbot !

Arnold Schwarzenegger (Arnold Schwarzenegger (Predator, True lies, Expendables ... ) est  Le Terminator T-800 (Modèle 101). Envoyé dans le passé par John Connor, il est là pour protéger Sarah Connor. Machine, il réagit selon son programme et sa mission, mais avec le temps et son contact permanent avec les humains, il va développer des réactions qui ne seront pas attendues. Schwarzenegger reprend son rôle mythique. Toujours parfait dans le rôle, il le développe encore avec un côté paternaliste et humoristique qui rapproche le T800 des humains qui constituent sa famille !


Emilia Clarke ( Game of Thrones, Dom Hemingway ) est Sarah Connor. Elle n'est plus la jeune femme en détresse, mais elle reste tout de même en grand danger. Elle veut accomplir son destin tout en pouvant choisir ce qui constituera son futur. Pas facile à appliquer. Clarke ne crève pas l'écran, mais elle reste assez naturelle et sans surjeu. Elle est efficace.


Jai Courtney ( Jack Reacher, Die Hard : Belle journée pour mourir , Divergente...) est Kyle Reese. Soldat courageux et ayant le sens du sacrifice, il veut tout faire pour protéger Sarah pour John. Il va se retrouver confronter à de nombreuses surprises ! Courtney se défend pas mal, mais pareil à Clarke, il ne crève pas l'écran. Assez placide, il reste un peu trop en retrait.


Jason Clarke (Zero Dark Thirty , Gatsby le Magnifique , La Planète des Singes : L'Affrontement ...) est John Connor. Élu de l'humanité, chef de la résistance, il incarne l'espoir du furtur. Son rôle va basculer lors de la dernière bataille avec Skynet. Clarke joue bien, il reste un peu trop en retrait aussi, alors que son rôle devrait être charismatique. Il donne le change et sait se fondre dans la masse, mais il n'en impose pas autant que le devrait John Connor.


J. K. Simmons ( Spider-Man, Juno, Whiplash...) est l'inspecteur O'Brien. C'est le Mulder du futur proche. Il va faire tout ce qu'il peut pour prouver ses théories. Simons est excellent. C'est un petit second rôle, mais il arrive à en tirer un côté comique, un coté paternaliste et un coté héroïque !


Matt Smith ( Journal intime d'une call girl, Doctor Who, Lost River...) est ... une surprise ... je vais pas vous spoiler le film, même si vous vous douterez très très rapidement de qui il est !
Par contre c'est réellement dommage car il est sous employé et on ne le voit que 5 minutes sur tout le film ! Amis whovians, vous risquez d'être déçus !


Note pour vous mêmes, le T1000 est interprété par Lee Byung-hun ( G.I. Joe : Le Réveil du Cobra, G.I. Joe , Red 2...) .


La musique du film est extra par contre, Lorne Balfe (Batman Begins, Sherlock Holmes, Inception...) a fait un job d'enfer !

Au total, on a un film qui rend un hommage plus que sympathique à sa saga d'origine et qui a su se développer une time line valable. On retrouve les valeurs de James Cameron tout en allant vers de nouvelles directions !
Ils ont su rebooter la saga tout en restant intelligent et en se donnant la chance d'avoir une histoire qui tient la route.
Le casting est un peu fade, mais se laisse regarder.


A vos tickets !

PS, on reste lors du générique de fin, il y a une surprise !
PS 2 : bon à savoir, ce sera probablement une nouvelle trilogie !

A bon entendeur !




Bande d'annonce :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire