mercredi 7 février 2018

Cinquante Nuances Plus Claires

Cinquante Nuances Plus Claires : Et ils vécurent heureux pour toujours...




Après des hauts et des bas, Anastasia et Christian se sont dit oui devant familles et amis.
En lune de miel en France, ils consolident leur relation et continuent de couler des jours heureux. Mais c'était sans compter sur le destin. Alors qu'on a attaqué l'entreprise de Christian, ils rentrent à Seattle.
Jack continue de torturer Ana et Christian en tentant d'enlever son ancienne assistante.
Entre la vie de couple à apprivoiser et les épreuves à surmonter, Mr et Mme Grey vont devoir parler, écouter et trouver des solutions pour que tout finisse bien !

Voilà le dernier volet de la trilogie de E L James !


Pour mémoire, Cinquante Nuances est une fanfiction de Twilight à la base. Mme James à rendu croustillants les moments d'Edward et Bella et a su trouver en leurs doubles humains une réalité et un développement plus complexe.


Alors, on va mettre les cartes les plus méchantes sur la table en premier, histoire que tous ceux qui se prennent au sérieux ou dénigrent les gens qui sont fans de cette saga, puissent arrêter leurs dires.
Non, Cinquante Nuance Plus Claires n'est pas un chef d'oeuvre, non, ce n'est pas LE film de l'année. Et ce n'est pas l'histoire du siècle non plus.

Mais ...

Oui, bien sûr qu'il y a un mais !

Cinquante Nuance est avant tout une histoire d'amour. Une romance contemporaine où une jeune fille innocente découvre la vie, ce qu'est l'amour et évolue au fur et à mesure de ses expériences.
C'est aussi l'histoire d'un homme qui a eu une enfance difficile et qui s'est renfermé sur lui même pour ne plus souffrir du contact des autres.
Et chacun, avec le temps et la découverte de l'autre, s'ouvrira et apprendra qu'ensemble, ils sont fait pour être heureux.


Cinématographiquement, le film est bon, mais un peu trop rapide.
En effet, les scènes (surtout au début du film) s'enchaînent à grande vitesse et sont parfois même un peu trop courtes.
Plusieurs moments, vus dans les différentes bandes annonces, ne se retrouvent pas dans le montage final, et il manque bien évidemment des passages du livre.

Mais les raccourcis qu'ils ont pris en ont fait un film plus digeste que l'histoire originale et les personnages et leurs évolutions sont nettement plus crédibles et intéressants ici.
Car ce qu'il faut souligner avant tout, c'est cela.


Anastasia passe d'une étudiante qui est diplômée à une jeune femme mariée qui embrasse sa carrière et qui mène de front un travail, un mari et une vie trépidante. On la voit passer de l'innocence, aux doutes, peurs, à l'amour et la découverte de qui elle est et de ce qu'elle veut vraiment dans la vie.
De même Christian qui était un homme seul, en contrôle de tout pour éviter la souffrance, devient un homme ouvert, prévenant et tourmenté qui se soucie plus de la sécurité et du bien être de sa femme que tout autre chose.


Il manque un peu du développement dans le fond et la complexité de certains personnages (pour ça il faut lire les livres et surtout ceux version Christian).
C'est dommage parce qu'ils auraient apporté un plus pour certains moments et certaines informations.


Le film n'est pas seulement une histoire d'amour, même si c'est ce que l'on vient chercher.
On a une histoire plus complexe développée que dans le premier film.
Alors que Grey est plutôt une mise en place du contexte et Darker une reconnexion et un développement d'une relation, ici, on a une avancée et une histoire de trahison et de vengeance.
Quelques scènes d'action viennent rythmer la vie pimentée de nos héros.
Course poursuite en voiture, enlèvement et confrontation musclée, il va y avoir du sport en dehors de la chambre rouge !


Pour en venir à ce dernier point, oui, il y a du sexe.
Non, ce n'est pas bestial et c'est assez respectueux de ce qui est dans le livre. Il semble y avoir plus de scènes. Mais qui, en phase lune de miel de sa relation n'en ferait pas autant ???
L'alchimie entre les acteurs est excellente et cela contribue à faire une meilleure relation à l'écran.
Ce n'est pas un film X et si vous voulez du porno, vous serez priés de passer votre chemin. Merci !



Pour finir sur le fond du film, j'ai trouvé l'ensemble respectueux de ses fans. (Après tout, c'est un film fait pour nous !)
Que ce soit dans l'histoire, dans les musiques ou les montages, on voit qu'ils ont pensé à tout le monde.


Au niveau de la réalisation, James Foley (Who's That Girl , Dangereuse Séduction, House of Cards...) est resté à la barre pour les 2 derniers volets. On sent qu'il avait envie de faire passer le réel, les épreuves et les sentiments de ces personnages sur le devant de la scène.
Un peu nerveuse par moment, la réalisation donne un ton différent à l'histoire et montre une nouvelle ambiance et une ambivalence qui donne du corps au film.

Pour la musique Dany Elfman (Happiness Therapy, Cinquante Nuances de Grey, Avengers : L'Ère d'Ultron...) reste aussi aux commandes et nous livre toujours un score parfait, qui colle à l'histoire. Doux, intriguant, sérieux, haletant, on passe par tous les sentiments présents à l'écran.


Les chansons sont excellentes et très bien placées.
Je vous en mets quelques unes présentes dans le film.

- For You




- Capital Letters



- Never Tear Us Apart




Côté castig :

Dakota Johnson (A bigger Splash, Strictly Criminal, Célibataire, mode d'emploi...) est Anastasia Grey. Mariée, nouvellement éditrice, elle prend chaque nouvelle étape avec courage et détermination. Mais les épreuves vont être rudes entre son mari possessif et son ex-patron dangereux. Elle va devoir tenir bon pour avoir droit à sa fin heureuse.
Johnson prouve qu'elle peut faire évoluer un personnage fade en quelque chose de plus intéressant. En dehors du physique, elle lui apporte de l'intelligence, de la candeur et une force que peu d'actrices auraient réussie à trouver dans cette histoire. Un tour de force pour un rôle dangereux dans une carrière ! Elle montre que l'on peut assumer sa sexualité et être aussi respectée pour ses choix et son travail.



Jamie Dornan (The Fall, Anthropoid , The Siege of Jadotville...) est Christian Grey. Alors qu'il aime tout contrôler, il se rend compte que la vie maritale n'est pas de tout repos et qu'être en couple c'est apprendre à se faire confiance et à tout partager même les angoisses. Une épreuve quand on a à ses trousses un dangereux ex-employé et qu'Anastasia est aussi protectrice que son mari.
Dornan est un acteur intelligent et impressionnant. Tout comme sa partenaire, il a su donner corps à un rôle casse-gueule avec finesse. Sans entrer dans les côtés pervers qui sont ici atténués, il montre les failles dans l'armure d'un homme qui a toujours fait les choses par et pour lui-même. Il fait en sorte que ce personnage solitaire et glacial fonde à la lumière de sa partenaire et des sentiments de son personnage pour sa femme.



Eric Johnson (Smallville, Esprits criminels, The Knick...) est Jack Hyde. Après avoir été viré pour avoir tenté de brutaliser Anastasia, il continue sur sa lancée et menace les Grey pour obtenir ce qu'il pense lui être du. Un danger sur la route du bonheur du célèbre couple.
Johnson à qui on donnerait le bon Dieu sans confession arrive à donner vie à un personnage que l'on adore détester. Aigri, revêche et tordu, il est une menace avec un grand M et fera tout ce qui est en son pouvoir pour avoir son happy ending. Je l'ai trouvé particulièrement convainquant dans ce rôle. Assombri, il laisse voir ce que l'on peut devenir par envie et en prenant les chemins tordus.




Au total, on a une très belle conclusion pour une saga qui n'en méritait pas moins.
Après la découverte et la concrétisation de leur relation, les Grey apprennent à la vivre au jour le jour.
Entre connexion et épreuves, le film est rythmé, doux et puissant pour une histoire qui ravira les fans !
Un film fait pour eux. Et ça se voit !

A vos tickets !

Mr et Mme Grey vont vous voir dans un instant.




Bande annonce :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire